pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
19 Sep, 2018
vendredi, 26 août 2011 16:12

La diaspora en République Dominicaine aux côtés des femmes déplacées

 

 

Le vendredi 19 août 2011, MUDHA a clôturé un programme de formation à Léogâne avec 120 femmes déplacées de cette ville qui ont reçu une formation en décoration intérieure, fabrication de bougies, préparation de produits cosmétiques et de nettoyage.

 Depuis le séisme du 12 janvier 2010, l’organisation dominicano-haïtienne MUDHA (Muviento de Mujeres Dominicano-Haitianas) n’a cessé d’apporter sa solidarité au peuple haïtien.

Le vendredi 19 août 2011, MUDHA a clôturé un programme de formation à Léogâne avec 120 femmes déplacées de cette ville qui ont reçu une formation en décoration intérieure, fabrication de bougies, préparation de produits cosmétiques et de nettoyage.

Avec beaucoup d’émotions dans la voix, Sonia Pierre, directrice de MUDHA, a expliqué les conditions dans lesquelles son organisation a initié son travail en Haïti après le séisme. « Nous sommes arrivés en Haïti immédiatement après la catastrophe. En tant que fille de cette terre, je voulais personnellement faire quelque chose pour aider mes frères et sœurs haïtiens à prendre en main leur destin et envisager la vie avec de nouvelles perspectives. », a-t-elle déclaré.

Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence cette cérémonie qui a eu lieu à la Faculté des Sciences Infirmières de Léogâne. Parmi elles, la Ministre à la Condition Féminine, Mme Marjorie Michel, le Ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger (MHAVE), M. Edwin Paraison, le député de Léogâne, M. Danton Léger.

Prenant la parole, M. Edwin Paraison a souligné le caractère doublement symbolique de sa présence à cette cérémonie. « Je suis ici en tant que représentant du MHAVE, une institution qui a pour mission de supporter les initiatives de la diaspora haïtienne, et en mon nom personnel, car j’entretiens des relations amicales avec Sonia Pierre, une militante qui a consacré sa vie à défendre les droits des travailleurs haïtiens et de leurs descendants en République Dominicaine. », a martelé le Ministre.

De son côté, la Ministre à la Condition Féminine a félicité les récipiendaires de l’effort qu’elles ont consenti pour apprendre un métier. « Se former et se débrouiller pour devenir autonome économiquement, est une stratégie de lutte contre la violence à l’égard des femmes. Quand vous avez une profession qui vous permet de gagner un revenu, vous êtes plus armée pour vous défendre contre les mauvais traitements d’un homme, les grossesses précoces, les harcèlements », a souligné la Ministre.

Elle en a profité pour remercier MUDHA d’avoir choisi de supporter les femmes déplacées de Léogane en leur apportant une assistance de qualité.

Plusieurs participants à la cérémonie ont pris la parole pour féliciter MUDHA et particulièrement Sonia Pierre, pour son courage et le travail qu’elle effectue en République Dominicaine pour promouvoir et défendre les droits des immigrants haïtiens et de leurs descendants en République Dominicaine.

Les 120 femmes déplacées qui ont bénéficié de cette formation viennent d’une trentaine de camps de Léogâne, une commune fortement affectée par le tremblement de terre. « Notre présence aujourd’hui est le signe que le séisme ne peut pas nous anéantir complètement, que nous sommes encore vivantes. En tant que femmes, nous voulons prendre en main notre destin et travailler avec les autres femmes pour sortir de cette situation. », a dit en substance l’une des récipiendaires.

Dans une autre salle de la Faculté étaient exposés les produits que les femmes ont réalisés tout au cours de leur apprentissage : de belles bougies multicolores et multiformes pour toute circonstance, des taies d’oreillers, du shampoing, du savon de lessive, des produits de manucure et de pédicure, etc. Avec fierté, ces femmes se faisaient photographier à l’issue de la cérémonie aux côtés des produits qu’elles avaient fabriqués de leurs mains.

Cette formation organisée par MUDHA au profit des femmes déplacées de Léogâne a été appuyée financièrement par l’organisation britannique Christian Aid. MUDHA est l’une des premières organisations à arriver en Haïti après le tremblement de terre. Deux jours après cette catastrophe, soit le 14 janvier 2010, cette organisation de la diaspora haïtienne en République Dominicaine, était déjà sur le terrain avec une équipe de jeunes dominicains pour apporter leur solidarité aux personnes affectées par le séisme et soulager leur souffrance. Par la suite, l’organisation s’est établie à Léogâne, particulièrement dans un orphelinat situé dans la localité de Macome où il a continué à accompagner les enfants de cette institution et des femmes déplacées.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 07 février 2012 17:21

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli