pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyalı porno
24 Jun, 2017

Confiscation de documents d’identité, vols d’objets, de motocyclettes, bastonnades, détention préventive prolongée tels ont été entre autres les divers cas de violations des droits humains dont ont été victimes plusieurs ressortissantes et ressortissants haïtiens lors de leur rapatriement à la frontière de Carisal/Belladère.

Un travailleur transfrontalier agricole haïtien, Louis Delva, a été attaqué à coups de pierre,  le 11 février  2017, au point frontalier non officiel de Savane Bombe/Cacica, a informé Jean Junior Bertho, animateur du GARR basé dans la zone.

Une nouvelle pratique se développe dans les opérations de rapatriement d’Haïtiens à la frontière haïtiano-dominicaine. Des agents de la migration accompagnés de militaires dominicains ont arrêté 21 ressortissants haïtiens et les ont reconduits au point frontalier de Carisal/Elias Piña, le 9 février 2016. Au nombre desquels figurent 5 femmes commerçantes résidant à Thomassique (Centre) et qui fréquentent régulièrement le marché frontalier de Biasou/Banicá.

Elie Sévère, un agriculteur haïtien de 49 ans et père de 5 enfants a été sauvagement tabassé à La Manigua (localité frontalière dominicaine de Pedernales voisine de Bois d’Orme, section communale d’Anse-à-Pitre,  Haïti) par un militaire dominicain connu sous le nom de Maxeno, dans la matinée du 12 septembre 2014, a rapporté Franck Louis, Secrétaire de la Coordination zonale du Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS) à Anse-à-Pitre.

La communauté de Las Maltas (République Dominicaine)  a été, le 18 mars 2014,  le théâtre de vives tensions suite à un incident opposant un migrant haïtien et un citoyen dominicain, a appris le GARR.

Publié dans Migrants

Le Réseau Frontalier Jeannot Succès pour la promotion et la défense des droits humains  (RFJS), branche haïtienne, s’est réuni en assemblée générale nationale à Lilavois (banlieue nord de Port-au-Prince), les 8 et  9 novembre 2013 pour réfléchir sur la situation générale des droits humains à la frontière haïtiano-dominicaine, sur le fonctionnement du réseau et sur les défis à relever dans un contexte de grands changements au niveau de la frontière.  

L’organisme dominicain CENTRO BONO, institution du Service Jésuite, dénonce une opération de rapatriements menée à Juan Dolio, aux environs de Santo Domingo par des agents de la Migration de concert avec des policiers, le 14 mai 2013.

Un groupe de jeunes du mouvement Reconoci.do, a été arrêté par des membres de la Police Nationale, le lundi 13 Août 2012, quand ils ont tenté de manifester depuis le parc central jusqu’au bureau d'enregistrement de l'État civil de Monte Plata, pour exiger le respect de leur droit fondamental de citoyenneté.

Publié dans Migrants

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli