21 Nov, 2018
vendredi, 03 août 2018 16:03

Renforcer le rôle des leaders communautaires dans l’accueil des personnes rapatriées au niveau de la frontière Spécial

Des participantes et participants suite à une séance de formation à Ganthier Des participantes et participants suite à une séance de formation à Ganthier Photo: Archives GARR

Sous le leadership du GARR, une série d’ateliers ont été réalisés de janvier 2017 à juillet 2018 dans les communes frontalières d’Haïti. Le plus récent s’est déroulé dans la commune de Ganthier, le 31 juillet 2018.

A travers ces activités, le GARR se donne pour mission de renforcer la connaissance et la capacité des leaders communautaires, notamment les autorités locales, les religieux, les jeunes, les femmes, les professionnels des médias et les représentants d’organisations communautaires de base (OCB). Ce qui permettra de constituer des réseaux plus efficaces dans les communes frontalières qui accueillent quotidiennement des migrantes et migrants  haïtiens rapatriés.

Ces ateliers constituent aussi un espace de dialogue qui vise à promouvoir des échanges entre les participantes et participants provenant de différents secteurs tout en identifiant des domaines de collaboration au niveau des communautés.

Le GARR se propose, par ailleurs, d’engager dans les communautés frontalières des réflexions sur les stratégies de lutte contre les problèmes qui les affectent tels que la migration irrégulière, le problème d’état civil et d’autres violations de droits humains.

Au cours de ces séances de travail avec les communautés frontalières, l’institution de promotion et de défense des droits des migrants a présenté les résultats obtenus dans ses différentes interventions à la frontière, notamment ceux relatifs à l’accueil et à la réinsertion des rapatriés.

Soulignons que le GARR fournit depuis 27 ans une assistance humanitaire aux migrantes et migrants haïtiens rapatriés de la République Dominicaine. A travers cette assistance, les rapatriés reçoivent généralement un appui psychosocial, de la nourriture, des vêtements, un appui médical, de l’hébergement et des frais de transport.

En ce qui concerne le volet réinsertion, les rapatriés reçoivent une assistance financière pour mener des activités génératrices de revenus (AGR), des logements sociaux et un accompagnement pour régulariser leur situation à l’état civil.

Les personnes réinsérées sont formées sur des thématiques liées aux droits humains. Celles qui sont bénéficiaires de l’appui économique sont outillées en gestion des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Un appui scolaire est également fourni aux enfants rapatriés.

Tout en se croyant redevable envers les bénéficiaires de ses différents programmes, le GARR travaille à porter les leaders communautaires à être de véritables acteurs pour de réels changements dans leurs communautés. Une stratégie efficace pour améliorer l’accompagnement des migrantes et migrants haïtiens rapatriés de la République Dominicaine.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le vendredi, 03 août 2018 16:11

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle