pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
23 Oct, 2018
samedi, 11 octobre 2014 18:05

Haïti/République Dominicaine : Des travailleurs agricoles haïtiens en difficulté de traverser la frontière de Tisous/ Bois d’orme Spécial

Des travailleurs agricoles haitiens en territoire dominicain. Des travailleurs agricoles haitiens en territoire dominicain. Photo: Google

Le Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS) dénonce des menaces de mort auxquels font face des travailleurs agricoles haïtiens à la frontière de Tisous/Bois d’orme, se trouvant entre El Limon et Fonds-Verrettes, à l’ouest d’Haïti. En effet, une psychose de peur règne dans ce point frontalier suite à la traversée du côté haïtien dans la zone de Bois d’Orme 2, le 5 octobre 2014,  de 6 bœufs dont 5 auraient été blessés et l’autre tué.

Jo Wansy, un ressortissant dominicain qui se réclame propriétaire de 3 de ces bétails, a promis de venger la perte de ces animaux, rapporte Raphaël St Rosier, Coordonnateur zonal du RFJS de Fonds-Verrettes.


Selon le représentant du RFJS, certains ressortissants haïtiens issus de la localité de Bois d’orme 2 qui traversent au quotidien la frontière pour aller travailler dans les jardins dominicains, sont obligés de rester chez eux depuis l’incident, sous peine d’être lynchés.


Ceux qui viennent d’autres localités de Fonds-Verrettes ont quand même franchi la frontière à leurs risques et périls. Toutefois, avant de traverser, ils ont été interrogés par  des groupes de Dominicains.  Ils se disent conscients du danger auxquels ils sont exposés, mais déclarent ne pas pouvoir rester mourir de faim chez eux.


 «Au péril de notre vie, nous sommes obligés de traverser la frontière pour aller chercher le pain quotidien en République voisine. Car nous ne pouvons pas prendre soin de notre famille en restant ici chez nous.», ont-ils exprimé.


Le Réseau Frontalier Jeannot Succès se dit préoccupé par rapport à la répétition de ces incidents qui sont susceptibles de nuire aux relations de bon voisinage entre les populations de l’île. Il exhorte les autorités haïtiennes et dominicaines à œuvrer conjointement pour l’établissement d’un climat de paix sur toute la  frontalière haïtiano-dominicaine.


Le RFJS qui plaide en faveur d’un déploiement des forces de l’ordre au niveau de la frontière des deux pays, notamment dans les localités où des tensions sont souvent enregistrées, appelle l’Etat haïtien à prioriser le bien-être des familles paysannes dans leur localité. Ainsi, elles n’auront pas à se rendre en territoire dominicain pour travailler la terre.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 14 octobre 2014 18:16

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli