14 Nov, 2018

Les décharges de foudre ont causé la mort de Nicaisse Antoine, Rony Jean et de Lucien Vincent dans l’après-midi du 13 septembre 2018 à Lassève, une localité de la 3ème section communale de Belladère (Centre). Botreilson Frédéric, Thalande Tibaut et Mackenson Calandre ont été blessés en la même circonstance.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a organisé du 29 au 31 août 2018 trois journées de formation sur la citoyenneté engagée au profit des leaders communautaires de Belladère (Centre).  30 personnes (15 hommes et 15 femmes) issues de seize organisations communautaires de base de San-Pèdre, Lassève,  Baptiste, Croix-Fer,  Roy-Sec,  Cachiman,  Rocher et du Centre-ville de Belladère ont pris part à ces séances.

Cette formation visait notamment à sensibiliser les participant-e-s sur leurs responsabilités en tant que leaders communautaires et les inciter à s'engager activement pour l’amélioration des conditions de vie des résident-e-s de leur communauté.

A la fin de la formation, les participants-es se sont montrés très satisfaits. Ils ont indiqué qu’ils vont travailler en synergie afin de mettre au service de la population de Belladère les notions qui leur ont été inculquées.

Animée par Wiskins Pierre et Rigard Orbé, respectivement officier de projet et responsable de Plaidoyer au GARR, cette formation a été organisée dans le cadre du Projet Fwontyè San Fòs Kote (FSFK) exécuté par le GARR et Oxfam Italia avec l’appui financier de l’Union Européenne.

Une délégation du Mouvement des Femmes Dominico-Haïtiennes (MUDHA) a été en Haïti du 29 au 31 août 2018. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens existant entre ladite organisation dominicaine des droits humains et celles travaillant dans le domaine de la migration haïtienne en République Dominicaine. Conduite par Cristiana Luís Francisca, présidente de MUDHA, cette délégation en a profité pour rencontrer le Directeur des affaires dominicaines du Ministère des Affaires Etrangères, Joseph Pierre Lamothe.

Wilmise, une mère allaitante de 24 ans, son bébé de 7 mois, ses deux autres filles jumelles âgées de 3 ans ainsi que son mari ont été rapatriés au point frontalier de Carisal/Comendador, à Belladère, le 28 août 2018.

Chers lecteurs/Chers lectrices,

Le GARR vous prie de recevoir son rapport autour de l’incident survenu à Belladère le 18 août 2018.

Veuillez cliquer sur le lien suivant pour avoir accès à ce document : https://garr-haiti.org/index.php/rapports/file/67-rapport-du-garr-sur-l-incident-survenu-a-la-frontiere-de-belladere-le-18-aout-2018?start=40

jeudi, 23 août 2018 19:37

Rapatriements au niveau de Belladère

Le mois de juillet 2018 a été marqué comme d’habitude à Belladère par des vagues de rapatriements des compatriotes haïtiens. Du premier au 31 juillet, 2493 personnes ont été rapatriées à la frontière. De ce nombre, on compte 76 garçonnets, 1 fillette, 195 femmes, 2221 hommes.

La Mairie de Belladère a organisé, le 24 juillet 2018, de concert avec le GARR et l'OXFAM sa sixième table de concertation locale. Environ une cinquantaine de personnes dont des autorités locales et des représentants de la société civile ont été présents afin d'enrichir les discussions.

L'objectif de cette initiative a été de continuer à discuter sur les différentes actions à entreprendre dans l'idée d'arriver à une très bonne commémoration du 70ème anniversaire de la commune en octobre prochain.

Les débats ont été très animés et ont permis aux participantes et participants d’être informés de différentes actions qui sont en train d’être menées par les autorités municipales en vue de rehausser l’éclat de la ville de Dumarsais Estimé.

A l’insu de cette table, les autorités municipales ont pris les engagements suivants : publier un arrêté communal interdisant aux habitants de sections communales de continuer à inhumer les cadavres de leurs proches dans leur cours ; s’engager à travailler en collaboration avec les autorités judiciaires et policières en vue de sévir contre tous ceux qui s’amusent à enlever des cadavres dans certains cimetières ; organiser une foire écotouristique afin de résoudre des déchets posés dans la commune, etc.

Appuyé par le GARR et Oxfam, un comité haïtien chargé de réfléchir sur la dynamique du marché de Comendador a finalisé, le mercredi 17 juillet 2018, un document présentant une proposition de réglementation. Ces propositions sont issues de différents problèmes identifiés à travers le document de l’analyse des pouvoirs mais aussi de différentes rencontres organisées avec des associations des commerçantes et commerçants haïtiens menant leurs activités au marché transfrontalier.

Environ une quinzaine de personnes notamment des marchandes et marchands et des usagers/ères du marché, autorités locales, représentantes et représentants d’organisation font partie de ce comité.

Le GARR a organisé, les 23 et 24 juillet 2018, en son local à Belladère deux journées de formation sur l’assistance légale au profit des représentants d’organisations communautaires de base du Plateau central.

Une quinzaine de personnes dont 4 hommes et 11 femmes étaient venus de Cerca-La-Source, de Thomassique, de Lascahobas et de Belladère pour participer à ces deux journées. Les deux séances étaient animées par Saint-Pierre Beaubrun, le Coordonnateur du GARR, Angie Lee Gardie Petit et Harry Milien, deux responsables de projet de ladite institution.

Les objectifs poursuivis sont, entre autres, de renforcer les connaissances des participants sur les droits humains et l’assistance légale. Une présentation des principales activités d’un projet financé par « Avocat Sans Frontières du Canada » a été également faite.

Différents points ont été abordés lors de ces deux séances, notamment les caractéristiques et les obligations de l’Etat en matière de Droits Humains, les violations des droits humains et les infractions de droit commun, les agressions sexuelles et les répressions, la police judiciaire en matière de crime, et le rôle des animateurs et des animatrices. Une intervention spéciale a été réalisée sur l’enregistrement à l’état civil pour mieux orienter les participantes et participants dans ce domaine.

Les activités ont repris au point frontalier de Carisal/Comendador dans l’après-midi du 20 août 2018 suite à une rencontre entre le haut état-major dominicain du Corps Spécialisé de la Sécurité Frontalière Terrestre (CESFRONT) et les autorités locales de Belladère, a informé Ulrick Camille, animateur du GARR dans cette commune.

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle