19 Jul, 2019

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) apprend la décision du Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Duly Brutus, de se démettre afin de se porter candidat pour les présidentielles  du 25 octobre prochain. Tout en reconnaissant un tel droit garanti par la Législation nationale à tout citoyen haïtien, l’organisation  de promotion et de défense des droits des migrants-es craint par contre un ralentissement dans les échanges avec la République Dominicaine qui pourrait être défavorable à Haïti.

mercredi, 01 avril 2015 15:33

Session de formation nationale

Bonjour  Mesdames, Bonjour Messieurs !

Nous avons le plaisir de vous informer que, dans le cadre du  projet de Promotion de la citoyenneté engagée, exécuté par Equitas et Partenaires pour la Citoyenneté Engagée, une nouvelle session nationale de formation d’accompagnateurs et d’accompagnatrices communautaires va être organisée du 22 au 28 mai 2015, au local du Club Indigo, à Montrouis. 

 

 

Christiane, une commerçante haïtienne de 25 ans, a été blessée au bras gauche par un projectile provenant d’une arme d’un militaire dominicain, le vendredi 27 mars 2015. L’incident est survenu à Cité 9, communément appelée Nan Refijye, commune d’Anse-à-Pitre (Sud-est d’Haïti). Cette zone est voisine de La Cuarenta, une localité frontalière dominicaine de Pedernales (République Dominicaine), a appris le GARR. 

Nous, représentants/représentantes d’associations et d’organisations de la sociétécivile d’Haïti et de République Dominicaine, œuvrant pour le droit, la justice, le respect mutuel et des relations harmonieuses entre les deux peuples et Etats qui partagent notre île, réunis àBelladère, Haïti, le 17 mars 2015 pour réfléchir sur la situation actuelle des relations entre les deux pays, avions réaffirménotre engagement de continuer àtravailler pour la paix, la concertation et la résolution, dans le dialogue, de tout problème qui concerne ces relations.

Divers secteurs de la société civile de Belladère (Département du Centre d’Haïti)  dont le Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS), ont marché pacifiquement, le 9 mars 2015, depuis le centre ville de cette municipalité pour aboutir à la frontière d’Elias Piña. Ces marcheurs-euses entendaient dénoncer les multiples violations de droits humains commises à l’encontre des migrants-es haïtiens à la frontière et en République Dominicaine. 

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) salue les efforts de la Chancellerie haïtienne pour rétablir de bons rapports avec la République Dominicaine. Il est toutefois, indigné de constater que le respect des droits des migrants-es haïtiens n’a pas été pris en compte dans les échanges diplomatiques réalisés à Antigua au Guatemala, en marge du Sommet des Chefs d'Etat du Système d'intégration Centraméricain (SICA), qui se tournaient plutôt autour de la sécurité et de l’ouverture des ambassade et consulats de la République Dominicaine en Haïti.

Après avoir écouté à travers les medias l’ensemble des tortures, notamment la pendaison sur la place publique d’un concitoyen haïtien, Harry Claude Jean, à Santiago, nord de la République Dominicaine. un groupe de planteurs, membres de l’Association d’irrigants du périmètre irrigué de Nan Trou (AIPN), dans la commune de Mole Saint-Nicolas (Bas Nord-ouest), se   dit révolté contre cet acte barbare et les humiliations récurrentes dont sont l’objet les travailleurs migrants haïtiens en République Dominicaine.

«Fanm, an n ranfòse Lidèchip nou pou kondisyon lavi n ka chanje- Femmes, renforçons notre leadership pour  changer nos conditions de vie.», c’est autour de ce thème que diverses organisations féminines provenant de 15 blocs de Canaan ont commémoré, la Journée Internationale de la Femme, le dimanche 8 mars  2015.

Des militaires dominicains ont rapatrié, ce jeudi 5 mars, 16 ressortissants-es haïtiens dont 12 hommes et 4 femmes à la frontière de Belladère/Elias Piña. Accueillies aux environs de 2h pm, au bureau du GARR à Belladère, ces personnes étaient dans un état très critique. Selon leurs déclarations, elles avaient été enfermées par les autorités dominicaines pendant deux jours sans manger à la prison d’Azua, une province de la République Dominicaine.

 

Le GARR prend note des initiatives du gouvernement haïtien visant à apaiser les tensions entre Haïti et la République Dominicaine. Il espère que ces démarches seront favorablement accueillies par l’Etat voisin. Il en profite pour saluer la tolérance dont fait montre la population haïtienne en dépit de différentes provocations propagées à travers les réseaux sociaux qui pourraient inciter à la violence. Il encourage chaque Haïtien/ Haïtienne à garder cette même attitude pacifique envers nos frères et sœurs de la République Dominicaine qui résident en Haïti.

Login Form



http://www.seo.mavi1.org http://www.mavi1.org http://www.siyamiozkan.com.tr http://www.mavideniz1.org http://www.mavideniz.gen.tr http://www.17search17.com http://www.canakkaleruhu.org http://www.vergimevzuati.org http://www.finansaldenetci.com http://www.securityweb.org http://www.siyamiozkan.org http://www.fatmaozkan.com http://www.sgk.biz.tr http://www.denetci.gen.tr http://www.bagimsizdenetim.biz.tr http://www.mevzuat.biz.tr http://www.security.biz.tr http://www.sorgulatr.com http://www.kanunlar.biz http://www.prsorgu.net http://www.sirabul.com http://www.emekliol.org http://www.coklupagerank.com http://www.coklupagerank.net http://www.coklupagerank.org http://www.prsorgu.org http://www.scriptencode.com http://www.sirabul.net http://www.sirabul.org http://www.sitenizanaliz.com http://www.seoisko.com http://www.seomavi.com http://www.scriptencode.net http://www.scriptencode.org