Coronavirus: Toujou sonje bay moun twa pa distans, epi toujou mete kachnen. Sonje lave men'w souvan.
Josue Michel'

Josue Michel'

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) attire l’attention des autorités haïtiennes sur la flambée des actes de violences perpétrés à l’encontre des migrants haïtiens tant à la frontière qu’en territoire dominicain.

Une embarcation de fortune qui transportait 21 migrants clandestins haïtiens dont 15 hommes et 6 femmes,  a été interceptée en haute mer,  le 5 mai 2019,  par  les forces royales de police des Îles Turques et Caïques, a appris le GARR.

L’Administration Trump a prolongé jusqu’en janvier 2020 le Statut de Protection Temporaire (TPS) pour les migrantes et migrants bénéficiaires haïtiens, salvadoriens, soudanais et  nicaraguayens, a appris le GARR auprès d’une partenaire américaine.

« Nan lit pou chanjman sosyal la, fanm yo pap rete dèyè », c’est autour du thème que diverses organisations de femmes ont commémoré en partenariat avec le GARR, dans des communes frontalières, la Journée Internationale des droits des femmes le 8 mars 2019. Marche pacifique, conférences-débats, activités sportives et artistiques, telles ont été les différentes réalisations qui ont jalonné cette journée.

Un agriculteur de 33 ans connu sous le nom d’Athis Charles a été tué par balle d’un militaire dominicain dans l’après-midi du 25 février 2019. L’incident regrettable est survenu au moment où la victime, père de 3 enfants, se trouvait à Paso Sena,  une localité dominicaine de Pedernales,  a informé Jasmin Jean Kellermann, animateur du GARR à Anse-à-Pitres (Sud est d’Haïti).

Les autorités dominicaines ont proposé à Haïti l’augmentation de deux jours supplémentaires sur le fonctionnement des marchés frontaliers qui étaient officiellement deux jours par semaine. Cette proposition a été faite par le Ministre dominicain de la défense, Rubén Darío Paulino, lors d’une rencontre tenue à Pedernales, le 21 février 2019, a rapporté le représentant du GARR à Anse-à-Pitres, Jasmin Jean Kellermann.

Le 18 janvier 2019, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a rencontré  en son bureau régional de Belladère, une cinquantaine de représentantes et représentants d’organisations de la société civile, des autorités locales et  des leaders religieux des communes de Lascahobas et de Belladère.  L’objectif de cette activité était d’échanger sur les différents documents de politique de protection de ladite institution.

Un groupe de 130 ressortissantes et ressortissants haïtiens ont été interceptés, le 5 janvier 2019, aux environs de 8 heures du matin, au large des Bahamas. Ces Haïtiennes et Haïtiens qui tentaient de débarquer illégalement sur le territoire bahamien ont été arrêtés par les autorités de cet archipel qui compte plus de 700 îles et îlots.

Un mouvement de revendication à Lascahobas (Département du Centre) s’est transformé, le 14 janvier 2019, en une vive tension qui a fait deux morts et cinq blessés. Parmi les blessés, un agent de l’Unité Départementale de l’Ouest (UDMO). A l’origine, un rationnement d’électricité qui est constaté au niveau de la commune depuis quelques mois.

Page 2 sur 43