pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyalı porno
21 Aug, 2017

A l’initiative du GARR et de la plateforme d’organisations Canaan Uni pour le Développement (CUD), une journée de réflexion a été organisée à Canaan, le vendredi 9 janvier 2015, pour commémorer le 5ème anniversaire du séisme du 12 janvier 2010. «An n mobilize pou n fòse Leta ayisyen amelyore kondisyon lojman nan peyi a, Mobilisons-nous pour contraindre l’Etat haïtien à améliorer les conditions de logement en Haïti.», c’est autour de ce thème que se sont réunis plusieurs dizaines de déplacés-es pour réfléchir sur les mauvaises conditions de vie auxquelles font face les résidents-es de Canaan.

Publié dans Personnes Déplacées

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) condamne vivement la répétition des expulsions forcées opérées à l’encontre des familles déplacées du « village Mozayik» situé à Canaan (Nord de Port-au-Prince). Ces violations, réalisées dans l’indifférence des autorités concernées doivent être stoppées de manière urgente afin que les victimes ne subissent pas d’autres atrocités de la part des particuliers se réclamant propriétaires, en complicité avec des agents du gouvernement.

Publié dans Personnes Déplacées

Des centaines de familles qui se sont retrouvées à la rue à la suite du séisme qui a frappé Haïti en janvier 2010 risquent actuellement d'être chassées du camp de fortune qu'elles ont installé dans le quartier de Christ-Roi, à Port-au-Prince, la capitale du pays

Publié dans Personnes Déplacées

Plus d’un mois après qu’un groupe de bandits ont mis le feu au camp Acra 1, où vivaient environ 930 familles, les victimes restées sur les lieux subissent les menaces d’un gardien qui serait, selon eux, à l’origine du drame survenu le 16 février 2013. Ces déplacés-es lancent un appel au secours...

Publié dans Personnes Déplacées

Des déplacés/es venant de plusieurs camps de Port-au-Prince se sont massés, le vendredi 22 février 2013,  devant le ministère des Affaires Sociales et du Travail (Mast) pour dénoncer l’escalade d’expulsions et toutes sortes de pressions réalisées à leur encontre dans les sites d’hébergement.

Publié dans Personnes Déplacées

Haïti : Des centaines de familles se retrouvent sans-abris à la suite d’une nouvelle vague d’expulsions 


Les autorités haïtiennes doivent réagir urgemment en empêchant toute expulsion illégale et violente de personnes vivant dans des camps de fortune et prendre les mesures significatives pour leur fournir des logements appropriés, a déclaré Amnesty International aujourd’hui, à la suite d’une nouvelle vague d’expulsions de centaines de familles dans tout Port-au-Prince. La plupart des 350 000 personnes qui vivent toujours dans des camps de fortune suite au séisme de 2010 sont aussi en danger. 

Publié dans Personnes Déplacées

Des policiers du Commissariat de Port-au-Prince accompagnés d’individus armés de machettes et de marteaux ont détruit les abris des familles déplacées du Camp Famm Koperativ (Femmes coopérativistes), le 22 janvier 2013. Un homme se trouvant sur le site avait été brutalement tabassé, lors de cette opération réalisée en présence d’un juge de paix.

Publié dans Personnes Déplacées

Un groupe de policiers accompagnés de civils avec des machettes ont détruit une vingtaine de tentes au camp Gaston Margron, à Mariani, Banlieue sud de la Capitale, le 16 novembre 2012. Traumatisés/es les déplacés/es lancent un SOS aux instances concernées pour freiner les démolisseurs qui promettent de récidiver.

Publié dans Personnes Déplacées

A l’issue du forum international sur l’habitat tenu à Genève (Suisse) du 27 au 29 septembre 2012, le jury qui a analysé le cas de l’expulsion forcée de la Place Jérémie (Port-au-Prince, Haïti), a lancé un appel au gouvernement haïtien pour faire cesser ces genres d’abus contre les déplacés qui ont été victimes du tremblement de terre du 12 janvier 2010.


Publié dans Personnes Déplacées

Des centaines de familles haïtiennes risquent d'être expulsées de force du camp de réfugiés où elles vivent depuis le séisme de janvier 2010. Des représentants du propriétaire du terrain et des policiers du quartier les menacent et les harcèlent

Publié dans Personnes Déplacées
Page 1 sur 2

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli