pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
15 Oct, 2018
mardi, 09 octobre 2018 19:24

Haïti/Etats-Unis : Vers un ouf de soulagement pour les bénéficiaires du Statut de Protection Temporaire (TPS) Spécial

Photo: Google Photo: Google Des responsables d'organisations lors d'un sit-in de solidarité avec les bénéficiaires du TPS

Dans une injonction faite le 3 octobre 2018, Edward Chen, un juge fédéral de Californie, a appelé les autorités américaines à surseoir à la décision de mettre fin au programme de TPS dont sont bénéficiaires environ 58,000 migrantes et migrants haïtiens, a appris le GARR.

Edward Chen a indiqué avoir agi ainsi pour éviter aux bénéficiaires du programme et leurs enfants de subir des dommages irréparables.

Cette mesure judiciaire fait suite à une requête qui avait été déposée par des avocats de l’American Civil Liberties Union de Californie du Sud, du réseau NDLON (National Day Laborer Organizing Network) et d’un cabinet d’avocats privé au nom des bénéficiaires du TPS issus de quatre pays : Haïti, Salvador, Soudan et le Nicaragua. 

Selon les avocats, la décision du juge fédéral de suspendre temporairement l’annulation du TPS constitue un nouvel espoir pour les centaines de milliers bénéficiaires du programme qui vivent sous la menace constante d’expulsion des Etats-Unis. Cependant, elle est aussi une incertitude accrue.

Lors d’une conférence téléphonique tenue par l'Alliance nationale TPS, le 4 octobre 2018, Emi  MacLean, co-directrice juridique de NDLON, s’est dit réjouie de cette mesure.

« Cette décision est préliminaire. Nous devrons continuer à défendre devant les tribunaux, dans les rues et à Washington.», a-t-elle indiqué.

Marleine Bastien, directrice exécutive de Fanm Ayisyèn nan Miami, une organisation travaillant avec les migrants bénéficiaires du TPS aux Etats-Unis, a applaudi l’ordonnance du juge.

«Je félicite le juge Chen pour son courage. Je le remercie pour cet ouf de soulagement qu'il a apporté à des centaines de milliers de familles, y compris leurs enfants nés aux Etats-Unis d’Amérique. Car  la décision de l'administration Trump de mettre fin au TPS a été fondée sur le racisme et la xénophobie.», a déclaré  la militante des droits humains.

La décision ne s’étend que pour la durée du procès en Californie. La prochaine audience dans cette affaire est fixée au vendredi 26 octobre 2018.

Par ailleurs, l’administration Trump a déjà annoncé qu’elle ferait appel de l’ordonnance. Le porte-parole du ministère de la justice, Devin O'Malley, a déclaré que la décision «usurpe le rôle du pouvoir exécutif».

Le GARR salue la décision du juge Edward Chen,  favorable aux immigrantes et immigrants concernés par le TPS. Il appelle à la mobilisation en vue d’une solution durable et respectueuse des droits humains.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 09 octobre 2018 19:32

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli