pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
20 Nov, 2017
lundi, 09 mai 2016 21:27

Des communes frontalières affectées par les pluies torrentielles qui s’abattent sur Haïti Spécial

Des Plantations détruites en raison des pluies torrentielles qui s'abattent sur différents départements d'Haïti Des Plantations détruites en raison des pluies torrentielles qui s'abattent sur différents départements d'Haïti Photo: Google

5 morts ont été enregistrés dont 2 à Colombier, première section communale de  Savanette (département du Centre), 1 à La Haye, deuxième section, 1 dans le centre- ville de ladite commune frontalière et un autre à Petit-Fond, 1ère section communale de Lascahobas.  Des maisons et des plantations ont été également saccagées par les dernières averses.

Trois des quatre personnes qui ont perdu la vie à Savanette dont un enfant tentaient de traverser une rivière (Le Fer à Cheval) et la quatrième, une ravine.  La 5ème  personne est une commerçante originaire de Petit Fond. Selon les informations, elle a été tuée en voulant traverser le fleuve Artibonite à bord d’une petite embarcation pour aller acheter du poisson.

Ces pluies diluviennes qui s’abattent sur différents départements d’Haïti ces derniers jours ont provoqué aussi des pertes de maisons, de plantations agricoles, de têtes de bétail et de denrées des agriculteurs de diverses sections communales de Lascahobas et de Savanette. Ce qui vient compliquer la situation de la population de ces communes frontalières qui faisaient déjà face à une situation de sécheresse et de famine. De plus, les habitants ne pouvaient pas vaquer à leurs occupations quotidiennes en raison des averses incessantes.

«Nous sommes contraintes de rester chez nous en raison des fortes pluies qui ne cessent de tomber au quotidien.», se sont plaintes plusieurs commerçantes qui font le va et vient au point frontalier haïtiano-dominicain de Cañada/Miguel.

A Thomassique, aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée. Cependant,  une maison fabriquée en paille où résidait un vieillard a été incendiée. Cet incident malheureux est survenu au moment où le vieillard allumait le feu pour cuisiner à l’intérieur de la maison.

Suite à la tombée de ces pluies, des boues ont obstrué la route menant à ce point frontalier, a constaté Manise Elie, une animatrice du GARR à Savanette.

A Anse-à-Pitres, département du Sud-est, des familles qui résident dans les sites de Tête-à-l’eau et de Parc Cadeau non encore relocalisées  ont passé des moments difficiles. Si n’était-ce la solidarité des habitants de la zone qui les ont hébergées temporairement, certaines d’entre elles auraient laissé leur peau dans cette situation, a informé un représentant du GARR à Anse-à-Pitres.

A Belle-Anse (Sud-est),  les inondations ont rendu inaccessible la route qui était déjà en piteux état.  

Le même cas de figure a été constaté pour la commune de Fonds- Verrettes (Ouest) où la circulation devient plus difficile en voiture.  

Face à cette situation causée par les intempéries, le GARR appelle les autorités haïtiennes à mettre tout en œuvre pour éviter le pire au seuil des saisons cycloniques qui s’annoncent.

 Il en profite pour encourager les familles logeant dans des endroits à risques à faire preuve de prudence pendant  cette période pluvieuse.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le lundi, 09 mai 2016 21:52

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli