16 Jan, 2019

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) observe depuis plusieurs jours une situation de panique créée dans l’esprit de la population haïtienne tant en Haïti qu’à l’étranger. Laquelle situation est due à la diffusion des informations ou messages vocaux, vidéos et photos sur les réseaux sociaux qui montrent des scènes de violence contre les migrantes et migrants haïtiens vivant en République Dominicaine.

Publié dans Personnes Déplacées

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle