pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
20 Jun, 2018
vendredi, 09 mars 2012 00:00

Quatrième journée de tension à Jimani-Malpasse : le GARR plaide en faveur d’un climat de paix permanent à la frontière haïtiano-dominicaine Spécial

Quatrième journée de tension à Jimani-Malpasse : le GARR plaide en faveur d’un climat de paix permanent à la frontière haïtiano-dominicaine © Francisca Stuardo, 2012

Les activités commerciales ont été une nouvelle fois paralysées à la frontière de Jimani/Malpasse, ce jeudi 9 mars 2012. Cette situation de tension dans ce point frontalier persiste depuis quatre jours.

Tout a commencé le 6 mars 2012 avec un incident regrettable qui s’est produit à Cité soleil où un Dominicain aurait été tué tandis qu’il transportait vers Haïti une cargaison de ciment en provenance de la République Dominicaine, a appris le GARR.

En signe de protestation, des Dominicains ont confisqué 4 autobus de la compagnie haïtienne Capital Coach Line. Ils se sont servis de ces autobus pour barricader la frontière au niveau de la ville de Jimani afin d’empêcher l’entrée des véhicules haïtiens en territoire dominicain. Les protestataires dominicains exigent la restitution de la cargaison de ciment en bonne et due forme, selon les informations recueillies.

En réponse à ce mouvement, du côté haïtien, des riverains de Fonds-Parisien (village proche de Jimani) ont décidé, le 8 mars 2012, de bloquer aussi la route menant à la frontière. Ces derniers protestent contre la mort de l’un des leurs, Théosma Saintylmé, tué au village Lòtbo Letan (de l’autre coté de l’Etang) dans la nuit du 22 février 2012 dans le cadre d’une transaction de charbon de bois qui avait mal tourné. Un Dominicain dénommé Akil serait à l’origine de ce meurtre.

La tension était au plus haut niveau ce jeudi 8 mars 2012. Des jets de pierres ont été lancés dans les deux directions, ce qui avait provoqué une situation de panique généralisée au point que des commerçants-es qui fréquentent le marché binational de Jimani tous les jeudis ont dû rebrousser chemin, a appris le GARR.

« Nous sommes deux peuples voisins qui partagent la même île. Nous sommes appelés à vivre en frères et sœurs. Cependant, nos compatriotes sont trop souvent victimes d’actes de violence de la part des Dominicains. Il faut que les autorités des deux pays agissent rapidement pour que la situation ne se dégénère davantage. », a déclaré l’un des protestataires haïtiens.

Signalons que les activités commerciales ont été aussi paralysées à la frontière nord ce vendredi 9 mars, en raison du blocage, au niveau de Terrier Rouge, de la route menant à Ouanaminthe. La population de cette ville du Nord-Est avait décidé de barricader la route pour réclamer l’approvisionnement de sa ville en électricité. Un autobus de la compagnie Caribe Tours qui assure le transport dans la zone Nord entre Haïti et la République était obligé de s’arrêter près du bureau de la douane de Ouananminthe.

Le GARR s’inquiète de la répétition de ces actes qui paralysent trop souvent les activités quotidiennes dans différents points de la frontière. Il invite les autorités des deux pays à créer les conditions permettant une gestion pacifique des conflits qui surviennent régulièrement dans cette zone.

blog comments powered by Disqus

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli