pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
21 Sep, 2018
jeudi, 02 mars 2006 12:08

Rencontre Préval/Fernandez: les dossiers brulants

Le tête-à-tête entre le président élu, René Préval et le président dominicain, Leonel Fernandez, ce 2 mars 2006 à Santo Domingo, devrait être une opportunité de considérer certains dossiers brûlants interpelant les deux Etats se partageant l'île.Ces dossiers en question devraient faire l'objet de profondes discussions afin d'aboutir  à des accords et des approches communes pour améliorer la situation des Haïtiens-nes en République Dominicaine et harmoniser les relations diplomatiques entre les deux pays.Il s'agit notamment de :1. La lutte contre la traite et le trafic de personnes et la collaboration dans les systèmes juridiques afin de poursuivre les auteurs et d’assister les victimes ;2. La régularisation de la situation d’une série de catégories d’Haïtiens-nes et de descendants d’Haïtiens-nes en République Dominicaine;3. L’élaboration d’accords binationaux et des structures de rencontre et de dialogue entre les autorités des deux pays;4. La régularisation des échanges commerciaux; 5. La promotion de la culture des deux pays;6. Une politique de gestion de la frontière.1. LA LUTTE CONTRE LA TRAITE ET LE TRAFIC DE PERSONNESHaïti et la République Dominicaine se sont engagés nationalement et internationalement[1] à lutter contre la traite et le trafic de personnes sur leur territoire ou de leurs ressortissants. La République Dominicaine est considérée par l’OIM comme le premier pays de l’Amérique latine pour la traite et le trafic, et plusieurs milliers d’Haïtiens-nes sont trafiqués annuellement à travers la frontière dominicaine. Etant donné qu’il s’agit d’une infraction transfrontalière, une collaboration entre les autorités des deux Etats s’impose afin de pouvoir agir plus efficacement, conformément à leurs obligations internationales. Cette collaboration devrait s’étendre au domaine de la justice, afin d’assurer la poursuite des auteurs (échange d’information, procédure d’exécution de mandat d’arrêt, etc.) mais également sur le plan d’assistance aux victimes, afin de faciliter le retour éventuel et la réinsertion au pays d’origine. Cependant, pour lutter efficacement contre le trafic et la traite de personnes, il importe de ne pas seulement agir de manière répressive mais également de manière régulatrice, en faisant la promotion de voyages réguliers. On diminuera de façon considérable le taux de ressortissants qui se tournent vers des voyages irréguliers, si l’on facilite la migration de catégories de migrants spécifiques comme les travailleurs saisonniers, les étudiants etc., si l’on simplifie les procédures de voyage et si l’on diminue les coûts des documents nécessaires pour le voyage.[1] Voir la Convention contre la Criminalité transfrontalière organisé, et les deux Protocoles additionnels des Nations Unies.
blog comments powered by Disqus
Dernière modification le samedi, 01 janvier 2000 00:00

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli