pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
23 Jul, 2018
jeudi, 17 mars 2005 10:37

Deuxième Rencontre Insulaire à Santo Domingo. Concrétiser la solidarité: Le grand défi

Du 11 au 13 mars 2005, la capitale dominicaine, Santo Domingo. a accueilli les travaux de la 2e rencontre insulaire réunissant des professionnels, chercheurs, syndicalistes, organisations paysannes, universitaires, militants et militantes des droits humains, des deux côtés de l’ île. La rencontre a débuté a la Bibliothèque nationale dans la soirée du vendredi 11 mars avec les propos de circonstance du syndicaliste dominicain Victor Geronimo qui a salué la présence de la délégation haïtienne forte de 22 membres et situé l’ initiative dans une démarche de solidarité active entre les secteurs progressistes haïtiens et dominicains. La situation empreinte de complexité voire de confusion que connaît Haïti, dans un contexte de mise sous tutelle accrue, assortie d’une insécurité plurielle, a été au coeur des exposés présentés par les panélistes haïtiens. Parallèlement, leurs homologues dominicains ont questionné l’accentuation du processus de libéralisation par la nouvelle administration Fernandez et la dépendance accrue de leur pays vis-à-vis des institutions financières internationales ainsi que des multinationales. Ils ont cité, entre autres, l’accord de libre-échange (TLC) avec les Etats-Unis d’Amérique et le Fonds Monétaire International (FMI). "Il est important de réaliser que les vrais rapports de domination, sur l’île, vont au-delà du concept de nation", a indiqué Didier Dominique, chercheur haïtien et membre de l'inter-syndicale Batay Ouvriye, une organisation qui accompagne les ouvriers de la zone franche de Ouanaminthe. Les deux peuples, au demeurant, ne sont pas hostiles, l’un à l’autre. Les vrais rapports de domination, a t-il poursuivi, s’inscrivent au niveau des classes dominantes haïtiennes et dominicaines qui se sont toujours entendues à merveille pour exploiter la main d’oeuvre haïtienne ou dominicaine, que ce soit dans les bateys, les chantiers, les zones franches. Il s’agit principalement d’un rapport entre le capital et le travail. "Le capital haïtien fait bon ménage avec le capital dominicain" a indiqué, pour sa part, Carlos Pimentel de la CEDOC, une organisation basée en République Dominicaine qui analyse régulièrement l'évolution de la situation socio-politique et économique de l'ile et de la Caraïbe. Le panéliste dominicain en a profite pour faire état de récents transferts de plus de cent millions de dollars de chefs d’entreprise haïtiens vers les banques dominicaines en vue d’ investissements communs. De leur cote, Allen Henry et Colette Lespinasse, ont parlé respectivement de l'évolution de la frontière et des relations entre les sociétés des deux pays au cours des trente dernières années. "Nous avions dépassé le stade des rencontres insulaires multiples, coincées dans des déclarations de bonnes intentions, et de solidarité ponctuelle. Nous devons désormais construire une nouvelle forme de solidarité, avec des instruments appropries, qui puissent effectivement influencer les décisions politiques et économiques qui se prennent au niveau de l'île et de la région », a déclare en substance Colette Lespinasse qui a invite les participants et participantes a" passer au concret en accompagnant et en intégrant les vrais acteurs impliques aujourd'hui dans les échanges binationaux et la solidarité entre les deux peuples". Ces acteurs, ce sont les paysans-paysannes qui vendent dans les marches transfrontaliers, les travailleurs agricoles transfrontaliers, les marchandes et chauffeurs qui font le va-et-vient continu pour acheter, transporter et vendre des marchandises, ouvriers-ouvrières des zones franches, des usines sucrières, des grandes plantations et des chantiers, divers groupes de migrants-migrantes, étudiants-étudiantes, etc. Des débats et questionnements sur la situation politique actuelle en Haïti, le rôle des organisations de la societe civile, ont ponctué les exposés. Dans les travaux en atelier avant la clôture de la rencontre, Haïtiens-nes et Dominicains-nes se sont évertués à identifier des pistes de solidarité nouvelle a court, moyen et long terme. Un participant a rappelé que la solidarité peut être plurielle et des exemples de solidarité concrète au niveau de l'île existent déjà entre différents acteurs et se concrétisent a travers des visites, l'apprentissage du Créole et de l'Espagnol, l'appui mutuel en période difficile, la réalisation d'activités ponctuelles. Tous ont estime que ces solidarité ont porte du fruit et doivent se poursuivre. Cependant, il est important aujourd'hui de trouver de nouvelles formes de solidarité plus pertinentes et plus réalistes, et d'éviter la confusion dans la construction du binational, car ce ne sont pas toutes les initiatives binationales qui ont pour objectif la construction de rapports plus justes et plus fraternels sur l'île. Dans ce sens, un intervenant a cité le cas des syndicalistes dominicains de l’usine du Groupe M à Santiago, qui se sont joints aux syndicalistes haïtiens de l’usine dudit Groupe à Ouanaminthe pour une journée commune de protestations et ont, ensemble, obtenu gain de cause, dans leurs revendications, le 5 décembre 2004.La deuxième rencontre insulaire de solidarité haïtiano-dominicaine s' est terminée dans la soirée du 12 mars 2005,  au local du CEDEE, sur une note culturelle avec un concert de guitare et de textes poétiques. La première rencontre avait eu lieu dans la ville frontalière de Jimani en Mars 2004, et la prochaine se tiendra en Haïti.
blog comments powered by Disqus
Dernière modification le samedi, 01 janvier 2000 00:00

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli