pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
21 Sep, 2017
mercredi, 23 août 2017 21:47

Haïti- République Dominicaine : Environ 300 Haïtiens fuyant Neiba sont arrivés à la frontière de Malpasse Spécial

Des centaines de migrantes et migrants haïtiens ont laissé dans la panique la ville de Neiba, capitale de Baoruco, une province dominicaine,  dans la nuit du 21 août 2017 à destination d’Haïti. D’autres se sont réfugiés dans des casernes militaires pour être amenés tôt dans la matinée du 22 août 2017 à la frontière de Malpasse par les autorités migratoires dominicaines.

 

Cette situation de tension est venue suite à la découverte, le 21 août 2017, du cadavre d’un fermier dominicain de 65 ans connu sous le nom de Juancito Vallejo Montero Beltré à Majagual Cenizo, zone de café de la section El Aguacate. La victime vivait dans le quartier  de Savica à Neiba.

En représailles à ce meurtre,  un migrant haïtien  de 20 ans du nom de Jean Pierre  a été assassiné à coup de couteaux dans la poitrine, le 21 août 2017,  à quelques mètres du cadavre de Montero Beltré. Un proche du fermier serait suspecté de la mort de ce migrant.

48 personnes dont 17 femmes, 7 hommes et 24 enfants ont été accueillies par le GARR dans l’après-midi du 22 août 2017. Elles ont passé la nuit dans les locaux de l’institution à Fond Bayard, localité de Ganthier (Ouest d’Haïti). Des dizaines d’autres migrants ont été  hébergés par des partenaires de l’institution.

Visiblement affaiblis par le trajet, les ressortissants haïtiens ont déclaré avoir peur de se faire attaquer par des civils dominicains qui auraient voulu se venger de l’assassinat du fermier dominicain dont le cadavre a été retrouvé dans un sac par les autorités policières de Néiba.

« Des informations circulaient dans notre quartier faisant croire que des civils dominicains armés de machettes et de couteaux viendraient nous tuer.  Je me suis échappée avec mes trois enfants afin de sauver notre peau.», a expliqué Lucienne, une mère allaitante d’un nourrisson de trois mois environ.

Les cadavres de Vallejo Montero et de  Pierre ont été levés suite au constat du procureur adjoint Erasmo Diaz, chargé des crimes au niveau de la police de Neiba. Il était accompagné  de Juan Bolivar David Cuevas, un médecin légiste. Ce dernier  a affirmé que l'agriculteur est décédé depuis trois ou quatre jours. Ils ont donc décidé de faire inhumer le cadavre après les suites légales, a rapporté la presse dominicaine.

Des déplacements massifs de migrants haïtiens provenant du territoire dominicain ont été également observés au point frontalier de Cornillon/Grand-Bois, département de l’Ouest.

Signalons que ces évènements entrainant la chasse aux migrants haïtiens arrivent souvent dans plusieurs villes de la République Dominicaine. Les plus récents ont été enregistrés à Neiba en  2013 et à Moca en 2014.

Tout en condamnant l’assassinat de ces deux personnes, le GARR invite les autorités dominicaines à poursuivre les enquêtes en vue de faire la lumière sur ces meurtres et identifier les coupables.

Il exhorte les autorités haïtiennes à rentrer rapidement en contact avec le gouvernement dominicain afin de prendre des mesures visant à protéger la communauté haïtienne vivant à Neiba.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mercredi, 23 août 2017 22:10

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli