pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
17 Nov, 2017
vendredi, 24 février 2017 18:47

Le mineur dominicain qui s’était retrouvé au GARR a enfin trouvé son père Spécial

Logo du GARR Logo du GARR

Mebíl Batista, le mineur dominicain qui s’était retrouvé au GARR depuis une semaine après s’être égaré à Port-au-Prince, a finalement trouvé son père, Rémy Franck, connu sous le nom de Maxo.

Suite à un reportage télévisé sur un media de la capitale, le 21 février 2017, M. Rémy Franck a été informé via un ami que son enfant est gardé par une institution de droits humains se trouvant à Christ-Roi. Par la suite, il s’est rendu  audit média pour se renseigner sur l’institution en question. Un responsable de la station lui a communiqué les coordonnées d'un employé du GARR pour qu’il puisse aller à la recherche de l’enfant, a-t-il indiqué.

Il était environ 10 heures du matin, le jeudi 23 février 2017, quand le Père de Mebíl, sourire aux lèvres,  arriva au bureau de l'institution. Un ouf de soulagement et un sentiment de satisfaction se dessinaient sur son visage.

Il a été accueilli par des membres de l’équipe du GARR à qui il a présenté sa carte d’identification nationale. Lors des échanges, M. Franck, originaire de Port-à-Piment (Sud), a raconté les circonstances qui ont entouré l’égarement de son fils.

Le ressortissant haïtien a expliqué qu’Evelina Batista, mère de Mebíl, avec laquelle il a donné naissance à 2 enfants, est de nationalité dominicaine. Après avoir vécu 5 ans en République Dominicaine, Rémy Franck a dû laisser le pays voisin en 2009 pour revenir en Haïti. En décembre 2016, il s’est rendu en territoire dominicain pour rechercher son fils qu’il souhaiterait éduquer plutôt en Haïti. Le 30 janvier 2017, il est revenu au pays avec Mebíl et ce dernier allait s’égarer à Port-au-Prince, le 16 février 2017.

Après l’entretien, une équipe du GARR les a conduits au Village de Dieu (Boulevard Harry Truman) où réside M. Franck depuis une vingtaine d’années dans des conditions très vulnérables.

Les voisin-e-s et ami-e-s de Rémy Franck ont été très heureux de revoir l’enfant.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le vendredi, 24 février 2017 19:41

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli