pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
18 Oct, 2018
vendredi, 17 juillet 2015 14:34

L’OEA appelle à une réunion conjointe avec Haïti et la République Dominicaine pour traiter de la question migratoire Spécial

La délégation de l'OEA lors de sa visite au Parc cadeau,  Anse-à-Pitre, le 13 juillet 2015 La délégation de l'OEA lors de sa visite au Parc cadeau, Anse-à-Pitre, le 13 juillet 2015 Photo: GARR

Dans une interview accordée à CNN,  le 15 juillet 2015, le Secrétaire général de l’Organisation des Etats américains, l’Uruguayen Luis Almagro, a déclaré que l’OEA souhaiterait tenir une rencontre conjointe avec les autorités haïtiennes et dominicaines en vue d’une solution définitive à la crise migratoire entre les deux pays voisins.

«Nous devons continuer à aborder la question urgemment. Une rencontre commune entre les deux Etats partageant l’île, pourrait nous aider à trouver une issue à la crise.», dixit le représentant de l’OEA.

Lors de la visite de la Mission de l’OEA conduite par  Francisco Guerrero du 10 au 14 juillet 2015, la délégation a rencontré les autorités dominicaines et haïtiennes séparément.

Cette visite visait notamment à recueillir des informations en vue de la préparation d’un rapport détaillé sur les relations haïtiano-dominicaines. Lequel rapport sera présenté par ladite organisation la semaine prochaine, a indiqué Luis Almagro à CNN, relayé par le journal en ligne dominicain, El Nacional.

Le dimanche 12 juillet, la délégation a rencontré les organisations de la société civile haïtienne dont le GARR. Des documents présentant les positions de cette institution de promotion et de défense des droits des migrant (e)s ont été partagés avec la délégation lors de cette rencontre.

 La  mission qui avait été annoncée par le Secrétaire général de l’OEA, a commencé à Santo Domingo le vendredi 10 juillet et  pris fin à Port-au-Prince, le 15 juillet 2015.     

« Nous avons constaté des progrès, mais nous devons parvenir à une solution définitive à ce problème. Cela implique que les deux parties s’entendent sur des mesures fondamentales pour aborder la question des migrations. Il s’agit de deux pays partageant une petite île ayant chacun ses propres réalités.», a soutenu le Secrétaire général de l’Organisation des Etats Américains.

Le 17 juin 2015, les autorités dominicaines ont mis fin au Plan National de Régularisation des Etrangers ayant débuté le 2 juin 2014.

Ce programme fait suite à l’Arrêt TC 168/13, adopté le 23 septembre 2013. Qualifiée de raciste et arbitraire par des organisations de la société civile du monde entier, cette sentence a affecté de manière rétroactive des milliers de Dominicain (e)s d’ascendance étrangère qui sont maintenant considéré (e)s  comme des apatrides.  

Depuis le prononcé du verdict  jusqu’à la fin du PNRE, le gouvernement dominicain continue de nier les violations soulevées par les organisations de droits humains nationales et internationales dans l’application de ces mesures.

Rejetant ces accusations, les autorités dominicaines déclinent  toute responsabilité pour pointer du doigt l’Etat haïtien qui, selon elles, ne dotait pas ses ressortissant (e)s de documents d’identité.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le vendredi, 17 juillet 2015 15:19

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli