pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
18 Oct, 2018
jeudi, 14 août 2014 20:53

Le Réseau Frontalier Jeannot Succès lance un appel à la solidarité pour le respect des droits humains à la frontière Spécial

La tombe de Jeannot Succès assassiné par des militaires dominicains, le 13  août 2000. La tombe de Jeannot Succès assassiné par des militaires dominicains, le 13 août 2000. Photo: Elisa Josette Serge Léonard

Les Coordinations binationales du Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS) ont commémoré,  le mercredi 13  août  2014, à la frontière de Miguel/Cañada (Centre),  le 14ème anniversaire de la mort de Jeannot Succès, un jeune migrant haïtien qui avait été assassiné à Hondo Valle, République Dominicaine par des militaires dominicains.   «An n pote kole pou nou anpeche zak sasinay sa yo pou respè dwa moun ka blayi tout bon vre sou tout fwontyè a (Solidarisons-nous pour éviter la répétition  de ces actes d’assassinat en vue du respect des droits humains à la frontière) », tel a été le thème retenu dans le cadre de cette commémoration. 

Dans une déclaration faite sur la tombe du défunt par les responsables des Coordinations haïtiano-dominicaines du RFJS, ils ont déploré le manque de volonté des deux gouvernements insulaires de rendre justice et réparation à la famille du ressortissant haïtien. 

La Coordonnatrice nationale haïtienne du RFJS, Manise Elie,  qui faisait l’historicité de la mort du ressortissant haïtien a déclaré que le réseau restera vigilant dans la lutte pour le respect des droits humains à la frontière.

« Bien que  la famille de Jeannot Succès attende encore justice et réparation, nous autres du RFJS, continuerons à travailler pour l’établissement du respect des droits humains sur tous les  points frontaliers haïtiano-dominicains.», a-t-elle indiqué.

De son côté, le Secrétaire dominicain de la Coordination nationale du Réseau Frontalier Jeannot Succès, Pedro Rodriguez Ogando s’est dit satisfait des travaux réalisés par le RFJS depuis sa création, le 1er juillet 2001.

«Grâce aux travaux de promotion des droits humains et de vigilance  réalisés à la frontière par le RFJS,  une nette diminution des cas de  violations des droits humais  est observée. », a-t-il précisé.

M. Ogando en a profité pour exhorter les autorités dominicaines et haïtiennes à travailler pour harmoniser  les relations entre les deux peuples voisins. 

Originaire de Roche plate, une localité du département de l’Artibonite, Jeannot Succès se rendait en République Dominicaine en quête de travail, le 12 août 2000. L’autobus qui transportait le jeune migrant haïtien a eu un accident  sur le territoire dominicain au point qu’il avait résolu de retourner en Haïti.  Arrivé près d’une caserne à Cañada/Hondo Valle, il avait été arrêté en compagnie de deux autres ressortissants haïtiens par des militaires dominicains qui leur ont réclamé de l’argent. Ne pouvant pas satisfaire la demande des militaires, ils ont été sévèrement battus puis emprisonnés. Malheureusement, Jeannot Succès a succombé à ses blessures dans un centre hospitalier de Hondo Valle, le 13 août 2000.

Voulant se débarrasser du corps sans vie du jeune migrant haïtien, les militaires dominicains avaient ordonné manu militari à des commerçants/commerçantes haïtiens de prendre le cadavre pour sa mise en terre en territoire haïtien. Ce qu’avaient protesté des ressortissants et organismes de la société civile de la localité frontalière de Miguel qui avaient opté pour l’inhumation de Jeannot Succès à la frontière de Miguel/Cañada.

Depuis, des organisations  de la société civile haïtiennes et dominicaines ne cessent d’élever la voix pour réclamer justice et réparation pour la famille du défunt.

Rappelons que le Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS) est une structure composée de Comités de Droits Humains établis des deux côtés de la frontière et coiffé en Haïti et en République Dominicaine par une Coordination Nationale. Dès sa création en 2001 à date, le RFJS bénéficie de l’accompagnement d’institutions haïtiennes et dominicaines comme le GARR, Solidarité Frontalière, Solidaridad Fronteriza et le Service Jésuite aux Réfugiés et Migrants. 

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le jeudi, 14 août 2014 21:03

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli