13 Dec, 2018

Wideline Saint Charles, 25 ans, a été victime d’abus de la part d’un militaire dominicain du Corps Spécialisé de Sécurité  Frontalière Terrestre (CESFRONT), le 28 octobre 2018.

Publié dans Droits de l'Homme

 

Dans un communiqué paru le 8 août 2011, Solidarite Fwontalye/SJRM dénonce la blessure par balle d’un commerçant haïtien, Cléomin Pierre, par un soldat dominicain à la frontière Nord haïtiano-dominicaine. L’incident s’est produit au moment où la victime s’apprêtait à se rendre au marché de Dajabon tôt dans la matinée du 8 août.

L’organisme de défense des droits humains basé à Ouanaminthe rappelle un incident du même genre dont avait été victime le 13 mai 2011 dans ce même point frontalier, Mariette Pierre. Cette commerçante haïtienne de 30 ans avait été brutalisée avant de recevoir, de dos, un projectile tiré par un soldat du Corps Spécialisé dans la Sécurité Frontalière (CESFRONT).

Tout en condamnant ces différents actes de violences portant atteinte à la vie des Haïtiens, Solidarite Fwontalye « encourage le dialogue entre les autorités des deux pays en vue d’aboutir à un consensus permettant de remédier à ces regrettables situations et faciliter le bon voisinage entre les deux peuples ».

Ci-joint l’intégralité du communiqué :

Ouanaminthe, le 08 août 2011

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle