16 Jan, 2019
mercredi, 05 août 2015 19:00

Restitution de bétails saisis avec le support du KDM de Fonds-Verrettes

Une rencontre a été réalisée le mardi 21 juillet à Fonds-Verrettes, Ouest d’Haïti, en vue de faciliter la restitution aux citoyens haïtiens et dominicains de 7 Bœufs et de 7 mules portant des caisses d’ail. Cette rencontre facilitée par les membres du Comité de Droits Humains/ Komite dwa moun de cette commune a permis d’apaiser les tensions qui existaient entre les communautés frontalières de Terre Froide et Limón.

 

En présence du CASEC de Jimani et des autorités locales haïtiennes de Fonds-Verettes, les bétails ont été remis aux protagonistes des deux côtés de l’Ile.

L’incident était survenu le 14 juillet 2015 suite aux tentatives d’un groupe de commerçant(e)s haïtiens de traverser la frontière avec des mules chargées de caisses d’ail, un produit qui serait interdit par les autorités dominicaines.

Intercepté(e)s par des agents forestiers dominicains de Limón, les commerçants(e)s haïtiens avaient pris la fuite en laissant les mules chargées qui ont été saisies par les Dominicains. Mécontents, des habitants de Terre Froide, localité de la commune de Fonds-Verrettes, ont répliqué en mettant la main sur 7 bœufs appartenant à des paysans dominicains.

Les membres du KDM de cette commune frontalière ont du intervenir en facilitant deux rencontres entre les antagonistes avec la présence des autorités dominicaines et haïtiennes. Ils ont permis ainsi aux propriétaires haïtiens et dominicains de récupérer leurs biens.

Dans la même semaine, René Jean Charles, originaire de Morissette, localité de Boucan Chatte à Fonds-Verrettes, a été blessé par balle d’un agent forestier dominicain.

Le 22 juillet 2015, aux environs de 4 heures du matin, la victime tentait de traverser la frontière pour se rendre à « nan Kasèt » pour ses activités ordinaires de charbon de bois. Voyant venir l’agent dominicain, le paysan haïtien avait tenté de s’enfuir. Malheureusement, le dominicain lui avait tiré dessus et il a été touché de trois projectiles au pied gauche.

En représailles, des proches ont, le même jour, bastonné un citoyen dominicain qui circulait à bord d’une moto. Ils ont gardé la  moto et laissé partir le citoyen dominicain qui réside  à Duverger, une localité dominicaine. Jusqu’au 27 juillet 2015, la moto était toujours en possession de ce groupe d’Haïtiens.

Selon le Comité de Droits Humains de Fonds-Verrettes, ces genres d’incidents sont à répétition dans cette zone frontalière. Il s’avère donc nécessaire de miser sur des méthodes pacifiques de résolution de conflits afin d’éviter que les gens posent des actions à effet domino.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mercredi, 05 août 2015 19:25

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle