pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
20 Nov, 2017

Depuis le prononcé de l`Arrêt 168-13 de la Cour constitutionnelle dominicaine, le 23 septembre 2013, des milliers de Dominicains/Dominicaines d`origine haïtienne se trouvent en situation d`apatridie. 4 ans après cette sentence, rien ne semble amélioré. Confusion totale par rapport à la situation de ces personnes qui vivent sans aucun statut juridique. C’est ce qu’a pu déceler une délégation du GARR lors d’une visite du 14 au 17 mars 2017 en République Dominicaine.

« Eksplwatasyon min metalik p ap mennen peyi d Ayiti nan bon jan devlopman vre ! », scandaient des panélistes lors d’une conférence de presse tenue à Port-au-Prince, le 29 mars 2017.

Sonel Lonis, un migrant haïtien âgé de 30 ans, a été grièvement blessé, le 25 mars 2017, par des civils dominicains. Ces derniers l’ont agressé à coups de machette et de bâton à  Galván, une localité dominicaine de la Province de Baoruco, a rapporté, Jean Junior Bertho, Responsable communal du GARR à Cornillon/Grand-Bois (Ouest).  

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) accueille favorablement la démarche du Parlement haïtien qui a procédé à la ratification, le 22 mars 2017, de deux instruments internationaux, la Convention des Nations Unies sur la réduction des cas d’apatridie et celle relative au statut des apatrides. Il exhorte les autorités haïtiennes à les promulguer dans les prochains jours en vue de leur application effective.

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le 21 mars 2017, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) invite les autorités dominicaines à lutter contre le racisme qui sévit à l’encontre des migrant-e-s haïtiens et des Dominicain-e-s d’ascendance étrangère en territoire dominicain.

Au cours d’une conférence de presse à Port-au-Prince, le 16 mars 2017, le Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes (CNLTP) appelle le parlement haïtien à former une commission d’enquête sur la libération des 9 présumés trafiquants impliqués dans le dossier de Kaliko Beach. Ce qui permettra de faire la lumière sur cette libération surprenante qui avait été ordonnée par le Chef du Parquet de Port-au-Prince, Me Danton Léger.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a appris avec stupéfaction la libération des 9 présumés trafiquants impliqués dans la traite des personnes à Kaliko Beach où 31 jeunes filles dont 20 mineures avaient été trouvées enfermées dans une chambre dudit hôtel, le 5 février 2017. 

Les obsèques de Jemps JANVIER, le jeune migrant haïtien qui a été assassiné au Brésil à l’arme blanche, le 30 décembre 2016, ont finalement été chantées le samedi 11 mars 2017, a rapporté Mme Bois de Fer, une proche de la victime.

Au cours d’un entretien avec le GARR, le 7 mars 2017, deux migrants haïtiens âgés de 34 et 38 ans, déportés des Etats-Unis vers Haïti, le 11 janvier 2017 ont fait état de leurs déboires.

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli