pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
21 Sep, 2017

Le GARR prend note de l’annonce relative à la  distribution des documents d’identité dont 11593 passeports, 7000 extraits d’archives et 1900 Cartes d’Identification Nationale (CIN) aux migrants haïtiens se trouvant en République Dominicaine. « Ces documents commencent à être distribués le 28 avril 2017 aux personnes qui s’étaient inscrites au Programme d’Identification et de Documentation des Immigrants Haïtiens (PIDIH). Même si le PIDIH a été officiellement fermé, nous sommes déterminés à traiter les dossiers pendants.», a indiqué Miousemine Célestin Myrtil, Ministre conseiller à l’Ambassade d’Haïti à Santo Domingo et Responsable du PIDIH en République Dominicaine, lors d’un échange téléphonique avec le GARR.

Confiscation de documents d’identité, vols d’objets, de motocyclettes, bastonnades, détention préventive prolongée tels ont été entre autres les divers cas de violations des droits humains dont ont été victimes plusieurs ressortissantes et ressortissants haïtiens lors de leur rapatriement à la frontière de Carisal/Belladère.

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur Haïti depuis plusieurs semaines ont fait 3 morts dans le Bas Plateau central notamment à  San Pèdre, une localité de la commune frontalière de Belladère. Des plantations ont été également saccagées  dans diverses sections communales de Lascahobas comme à Petit-Fond et La Hoye Casse, a rapporté Adjanithe Jn Pierre, animatrice du GARR basée dans ladite commune.

Les opérations de rapatriement d’Haïtiens s’intensifient ces derniers jours à Belladère. 1854 ressortissantes et ressortissants haïtiens ont été rapatriés au point frontalier de Carisal/Elias Piña du 1er au 27 avril 2017. 736 d’entre eux ont été accueillis au bureau du GARR de Belladère.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Refugies (GARR) salue la décision du gouvernement mexicain d’octroyer un permis régularisant la situation de 1 100 immigrants haïtiens. Suite à une demande du représentant diplomatique haïtien de régulariser 2 400 ressortissantes et ressortissants haïtiens en situation irrégulière sur le territoire mexicain, particulièrement en Basse-Californie, à Tijuana.

Une situation de tension a régné pendant environ 3 heures à la frontière de Jimani/Malpasse, le mardi 25 avril 2017. Les activités commerciales ont été paralysées, les gros trailers dominicains qui transportent au quotidien des marchandises de la République Dominicaine vers Haïti n’ont pas pu circuler, a observé Eddy Antoine, animateur du GARR basé dans la commune de Ganthier.

A l’initiative du GARR, une trentaine de représentant-e-s d’organisation de la société civile et des institutions étatiques évoluant dans la commune frontalière de Ganthier se sont regroupé-e-s dans le cadre d’un atelier réalisé le 12 avril 2017. En cette occasion, les participant-e-s ont eu la possibilité de discuter autour des difficultés relatives aux thématiques telles que les marchés frontaliers et le transport binational.

Les obsèques de Willy Jean-Pelette ont été chantées à Savane Bombe, Cornillon/Grand-Bois,  le 7 avril 2017.  Ce migrant haïtien a été assassiné à l’arme blanche dans des conditions non élucidées, le 5 avril 2017, à Bávaro,  une zone touristique de Punta Cana, située dans la Province de La Altagracia, à l’Est de Santo-Domingo, capitale de la République Dominicaine.

Une vive inquiétude s’installe dans l’esprit de plusieurs dizaines de milliers de ressortissant-e-s haïtiens vivant aux Etats-Unis. Ils craignent que le statut de protection temporaire (TPS) dont ils avaient bénéficié sous l’administration de l’ancien président américain Barack Obama ne soit pas renouvelé. Ce statut qui leur a permis de s’établir en territoire américain suite au séisme du 12 janvier 2010, arrive à expiration le 22 juillet 2017.  La non-prolongation du programme risque de mettre ces migrant-e-s dans une situation de déportation massive.

Les autorités de la migration dominicaine ont procédé au rapatriement de 43 migrant-e-s haïtiens, le 4 avril 2017. Vingt et un (21) d’entre eux ont été accueillis par le GARR dont vingt (20) hommes  et un (1) mineur. Bousculades, injures et emprisonnement, tels ont été entre autres les mauvais traitements qui leur ont été infligés avant d’être reconduits au point frontalier officiel de Carisal/Elias Piña  (Centre).

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli