pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyalı porno
29 Jun, 2017

Au cours d’un entretien avec le président dominicain Danilo Medina,  le 14 juin 2016, le secrétaire d'État américain, John Kerry, a mis l’accent sur la nécessité pour la République Dominicaine de résoudre le problème d’apatridie dont sont frappés des milliers de Dominicains d’ascendance haïtienne.

Le 20 juin de chaque année, le HCR célèbre la Journée mondiale des réfugiés pour mettre en lumière le courage et la résilience des familles forcées de fuir la guerre ou la persécution. Et chaque année, le HCR s’efforce de trouver une lueur d’espoir dans les statistiques mondiales que nous publions, afin de démontrer que le monde parvient à trouver des solutions durables pour aider à guérir le traumatisme subi au quotidien par les réfugiés. Cette année toutefois, il est difficile de trouver des signes d’espoir.

Ce 18 juin 2016 ramène le 16ème anniversaire du «Massacre de Guayubin» au cours duquel 6 ressortissants haïtiens et 1 Dominicain avaient été tués et plusieurs autres personnes blessées après que des militaires dominicains eurent ouvert le feu sur le véhicule qui les transportait. Certains des survivants ont été rapatriés de manière collective et arbitraire du territoire dominicain. Les blessés n’avaient reçu aucune assistance médicale et les dépouilles des personnes qui ont perdu la vie avaient été inhumées immédiatement dans une fosse commune, en territoire voisin, sans avoir été identifiées.

Plus de 130,000 immigrants haïtiens bénéficiaires du Plan national de régularisation des étrangers (PNRE) sont en passe d’être expulsés de la République Dominicaine. Car, le permis temporaire d’une année donnant droit aux ressortissants haïtiens de s’établir en territoire voisin arrive à  expiration à partir du 18 juillet 2016, a appris le GARR.

vendredi, 03 juin 2016 22:51

Flambée de choléra à Belladère Spécial

Depuis le mois d’octobre 2015, plusieurs localités de Belladère, commune du Plateau Central, font face à une recrudescence de l’épidémie de choléra. Plus d’une centaine de cas sont déjà enregistrés au Centre de Traitement de Choléra (CTC) de l’hôpital La Nativité basé dans ladite commune.

Les autorités de la migration dominicaine n’entendent pas lâcher prise dans les expulsions de ressortissant-e-s haïtiens au niveau des points frontaliers haïtiano-dominicains. Au cours du mois de mai 2016, 2146 migrant-e-s haïtiens rapatriés et 4301 retourné-e-s spontanés ont été enregistré-e-s. 

 

 Depuis le 10 mai 2016, le Choléra refait son apparition à Baptiste, commune du Plateau Central. Dépassés par la situation, les responsables du centre de santé de la commune appellent à l’aide pour soigner les victimes.

 

Des représentant-e-s d’une vingtaine d’organisations haïtiennes partenaires d’EQUITAS, une ONG canadienne, ont organisée, les 13 et 14 mai 2016, deux journées de travail à Port-au-Prince. Cette activité a été réalisée autour du thème : « Les communautés en dialogue avec l’État pour une application des lois et politiques nationales sur la non-discrimination, la non-violence et la participation inclusive !»

Les mineurs non accompagnés ne sont pas exempts des rapatriements réalisés par les autorités dominicaines. Même si leurs expériences migratoires ne sont pas les mêmes, ils ont tous un point commun : traumatisme et illusion.

5 morts ont été enregistrés dont 2 à Colombier, première section communale de  Savanette (département du Centre), 1 à La Haye, deuxième section, 1 dans le centre- ville de ladite commune frontalière et un autre à Petit-Fond, 1ère section communale de Lascahobas.  Des maisons et des plantations ont été également saccagées par les dernières averses.

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli