pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyalı porno
21 Aug, 2017

Après 19 mois de dysfonctionnement, le Bureau d’état civil de la commune frontalière de Ganthier (Ouest) a enfin repris du service. Un nouveau responsable avait été installé le 17 février 2017 pour desservir la population ganthiéroise. Il s’agit de Me Massino Valdo Félix.

Suite à une rencontre tenue avec les autorités haïtiennes dans l’après-midi du 15 mai 2017, les responsables des syndicats de transports haïtiens ont mis fin à leur mouvement de grève de trois jours. Cette grève lancée le même jour avait paralysé totalement les activités commerciales à la frontière de Jimani/Malpasse.

L’association des Travailleurs Transporteurs de Malpasse (ATTM), le Syndicat de Transporteurs Haïtiano-Dominicains (SYNTRANSHAIDO) et l’Association des Chauffeurs de Taxi  Moto ont lancé, le lundi 15 mai 2017, trois jours de grève pacifique à Malpasse. Par ce mouvement, ils entendent exiger aux autorités haïtiennes la réhabilitation du tronçon routier de ce point frontalier, a rapporté Eddy Antoine, animateur du GARR dans la commune frontalière de Ganthier.

vendredi, 12 mai 2017 21:23

Vive tension à la frontière de Carissal/Elias-Piña Spécial

Une situation de tension a régné dans la matinée du 12 mai 2017 au point frontalier de Carissal/Elias-Piña. A l`origine, un commerçant haïtien qui revenait de la République Dominicaine avec une cargaison de marchandises, a été tabassé par un civil dominicain, membre du syndicat des marchands d’œufs. Ce qui a provoqué un mouvement de panique. Des tirs nourris ont été entendus des deux côtés de la frontière paralysant du coup pendant plusieurs heures les activités commerciales.

236 ressortissants haïtiens dont 218 hommes, 4 fillettes, 6 garçonnets et 8 femmes ont été rapatriés du 8 au 10 mai 2017 au point frontalier de Carisal/Elias Piña. Ces migrantes et migrantes se sont plaints d’avoir été victimes de violation de droits humains avant d’être reconduits en Haïti. Agressions physiques,  injures, confiscation d’argent et d’autres objets  importants, lancement de gaz lacrymogène dans l’enceinte du centre de détention, tels ont été les divers cas d’abus dont ils disent avoir été  l’objet.

Des commerçants et chauffeurs haïtiens ont tenu une manifestation tôt ce 9 mai 2017 au point frontalier de Jimani/Malpasse. L’objectif de ce mouvement était de protester contre ce qu’ils appellent l’augmentation à outrance des taxes qui leur sont réclamées par les autorités douanières haïtiennes sur les marchandises importées de la République Dominicaine.

Les obsèques de 15 ressortissants haïtiens qui ont péri noyés en haute mer des Îles Turks-et-Caïcos, ont été chantées au Cap-Haïtien (département du Nord), le mercredi 3 mai 2017.

Le GARR prend note de l’annonce relative à la  distribution des documents d’identité dont 11593 passeports, 7000 extraits d’archives et 1900 Cartes d’Identification Nationale (CIN) aux migrants haïtiens se trouvant en République Dominicaine. « Ces documents commencent à être distribués le 28 avril 2017 aux personnes qui s’étaient inscrites au Programme d’Identification et de Documentation des Immigrants Haïtiens (PIDIH). Même si le PIDIH a été officiellement fermé, nous sommes déterminés à traiter les dossiers pendants.», a indiqué Miousemine Célestin Myrtil, Ministre conseiller à l’Ambassade d’Haïti à Santo Domingo et Responsable du PIDIH en République Dominicaine, lors d’un échange téléphonique avec le GARR.

Confiscation de documents d’identité, vols d’objets, de motocyclettes, bastonnades, détention préventive prolongée tels ont été entre autres les divers cas de violations des droits humains dont ont été victimes plusieurs ressortissantes et ressortissants haïtiens lors de leur rapatriement à la frontière de Carisal/Belladère.

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur Haïti depuis plusieurs semaines ont fait 3 morts dans le Bas Plateau central notamment à  San Pèdre, une localité de la commune frontalière de Belladère. Des plantations ont été également saccagées  dans diverses sections communales de Lascahobas comme à Petit-Fond et La Hoye Casse, a rapporté Adjanithe Jn Pierre, animatrice du GARR basée dans ladite commune.

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli