21 Aug, 2019

 Les activités ont repris au point frontalier Malpasse/Jimani ce vendredi 9 août 2019 suite à la libération du transporteur haïtien, Jean Orile Cénat, le 8 août écoulé. Ce dernier a été libéré après le paiement par le Syndicat de transport haïtiano-dominicain de cent soixante mille (160,000) pesos aux autorités dominicaines, a rapporté Geordanis Joseph, responsable communal du GARR à Ganthier.

Les responsables du Syndicat de transport haïtiano-dominicain (Syn-Trans-Haido) ont annoncé avoir déjà remis, le 7 août  2019, cent soixante mille (160,000) pesos aux autorités dominicaines contre la libération du transporteur haïtien, Jean Orile Cénat, détenu en prison préventive en République dominicaine depuis le 26 avril 2019.

Les autorités des Îles Turques-et-Caïques et les garde-côtes américains ont annoncé officiellement dans l’après-midi du 3 avril 2019 la fin des opérations de recherche de corps des ressortissants haïtiens. Ces migrants qui viennent en majorité du Nord et du Nord-est d’Haïti se trouvaient à bord d’une embarcation de fortune. Ils ont péri noyés lors d’un naufrage survenu le 31 mars 2019 au large de l’île inhabitée de West Caïcos dans des eaux infestées de requins. Les premières informations ont fait état de 14 survivants et de 15 décès.

Les autorités de la migration dominicaine continuent avec les opérations de rapatriement massif  à la frontière haïtiano-dominicaine. Au cours des trois premiers mois de l’année 2019, 23941 cas de rapatriement et 265 retournés spontanés ont été recensés par le GARR au niveau des points frontaliers officiels et non officiels. Des mineurs non accompagnés n’ont pas non plus été épargnés. Soixante-dix-neuf (79) ont été enregistrés à Malpasse (Ouest) et dans des points non officiels de la commune de Ferrier (Nord-est).       

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) attire l’attention des autorités haïtiennes sur la flambée des actes de violences perpétrés à l’encontre des migrants haïtiens tant à la frontière qu’en territoire dominicain.

Une embarcation de fortune qui transportait 21 migrants clandestins haïtiens dont 15 hommes et 6 femmes,  a été interceptée en haute mer,  le 5 mai 2019,  par  les forces royales de police des Îles Turques et Caïques, a appris le GARR.

L’Administration Trump a prolongé jusqu’en janvier 2020 le Statut de Protection Temporaire (TPS) pour les migrantes et migrants bénéficiaires haïtiens, salvadoriens, soudanais et  nicaraguayens, a appris le GARR auprès d’une partenaire américaine.

« Nan lit pou chanjman sosyal la, fanm yo pap rete dèyè », c’est autour du thème que diverses organisations de femmes ont commémoré en partenariat avec le GARR, dans des communes frontalières, la Journée Internationale des droits des femmes le 8 mars 2019. Marche pacifique, conférences-débats, activités sportives et artistiques, telles ont été les différentes réalisations qui ont jalonné cette journée.

Un agriculteur de 33 ans connu sous le nom d’Athis Charles a été tué par balle d’un militaire dominicain dans l’après-midi du 25 février 2019. L’incident regrettable est survenu au moment où la victime, père de 3 enfants, se trouvait à Paso Sena,  une localité dominicaine de Pedernales,  a informé Jasmin Jean Kellermann, animateur du GARR à Anse-à-Pitres (Sud est d’Haïti).

Page 1 sur 89

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle