pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyalı porno
26 Jun, 2017

Le corps sans vie d’une étudiante haïtienne Miguelita Marie Sheelove Thomas, 24 ans, a été retrouvé le 22 juin 2017 à Las Americas, à l’Est de Santo Domingo. Elle était en niveau III en Sciences administratives et Entreprises à l’université dominicaine Catolica, a rapporté Marie Smelt Fabienne Viltus, une proche de la victime.

Un adolescent  haïtien âgé d’environ 13 ans dont l’identité n’a pas été révélée  a été tué lors d’une opération de rapatriements de migrantes et migrants haïtiens à Neyba, République Dominicaine, le 20 juin 2017.

Ce 20 juin 2017 ramène la 16ème commémoration de la Journée mondiale du réfugié,  journée internationale ayant pour but de sensibiliser à la cause des réfugiés du monde. Le GARR en profite pour partager avec vous l’intégralité de la déclaration de Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, en cette occasion.

Anobert François, impliqué dans la traite d’une adolescente de 13 ans à Thomassique (département du Centre), a été libéré  le 1er juin 2017 sans la tenue d’un jugement, a observé le GARR qui suivait l’affaire par devant la justice. Selon un parent de la mineure, l’inculpé est un voisin de la famille de la victime qui réside à Boc Banic, localité de Thomassique. Il revient sans gêne au quartier en menaçant de régler son compte avec les proches de la victime.

Ce 17 juin 2017 est la date d’expiration de toutes les cartes de régularisation fournies aux migrantes et migrants haïtiens dans le cadre du Plan National de Régularisation des Etrangers (PNRE) en République Dominicaine. Adopté en mai 2014 suite au scandale mondial provoqué par l’adoption de l’Arrêt TC 168-13, ce plan avait permis à environ 239 000 immigrantes et immigrants, en majorité des ressortissantes et ressortissants haïtiens, en situation irrégulière d’obtenir un permis de séjour temporaire mais force est de constater  que leur problème n’était pas résolu. Tous les permis étaient valables seulement pour une durée d’un à deux ans. Les autorités dominicaines ne disent rien de ce qui advient des cas de ces migrant(e)s dont la situation a été « régularisée ». Actuellement, les personnes concernées vivent dans la plus grande inquiétude devant  la menace de se faire rapatrier comme des centaines de milliers d’autres dont la situation n’avait pas été régularisée.  

                                                                                                   

La situation des familles migrantes résidant dans les sites d’hébergement "Maletchipe et Parcs Cadeau I et II", à Anse-à-Pitres (Sud-est) est très préoccupante. 55 de ces familles dont 15 à Maletchipe et 40 aux Parcs cadeau I et II ont déclaré n’avoir pas été touchées par le programme de relocalisation exécuté par l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM) en 2016. Car,  elles  n’ont pas eu l’occasion de participer au recensement effectué.

Le Groupe  d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) proteste énergiquement contre la triple contravention abusive dont a été l’objet  l’un de ses employés à l’Aéroport International  Toussaint Louverture, le 30 mai 2017 entre 12 heures et 12 heures 30 PM.

A l’initiative du GARR, un colloque binational a été tenu à Belladère (Centre),  les 25 et 26 mai 2017 autour du thème « Le Droit à l’Identité et à la Nationalité en Haïti et en République Dominicaine, à la lumière des Droits de l’Homme». Organisée en partenariat avec des organisations dominicaines, MOSCTHA et MUDHA, cette activité a réuni des panélistes haïtiens et dominicains. Ces derniers ont analysé les obstacles à la jouissance du droit à l’Identité et à la Nationalité tout en formulant des recommandations aux gouvernements haïtien et dominicain.

Suite à un forum international tenu les 25 et 26 mai 2017 à Carthagène des Indes (Colombie), des dizaines de représentants  de la société civile du continent ont fixé leur position sur  la crise humanitaire des migrantes et migrants haïtiens dans les Amériques.

 

Le GARR partage avec vous l’intégralité de la note : 

En partenariat avec des organisations partenaires dominicaines dont MOSCTHA, CCDH et MUDHA, le GARR organise  à Belladère (Centre d’Haïti) les 25 et 26 mai 2017 un colloque binational autour du thème « Le Droit à l’Identité et à la Nationalité en Haïti et en République Dominicaine, à la lumière des Droits de l’Homme».

Page 1 sur 96

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli