14 Nov, 2018

Des agents de la migration et des militaires dominicains ont rapatrié 1585 migrants haïtiens à la frontière de Carisal/Elias Piña, à Belladère, au cours du mois d’août 2017. Au nombre des rapatriés qui sont en majorité des hommes figurent 51 femmes, 72 garçonnets et 2 fillettes.

“Migration massive des jeunes haïtiens: causes et conséquences pour le pays” c’est autour de ce thème que la Plateforme des Organisations Haïtiennes de Droits Humains (POHDH) a tenu à Port-au-Prince, le 25 août 2017, une conférence-débat. Cette activité à laquelle ont participé 3 panélistes dont Géralda Sainville, responsable de communication et Plaidoyer au Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), a réuni des représentantes et représentants  d’organisations et des étudiants de diverses universités de la capitale.  

Publié dans Actualité

Les autorités dominicaines de la migration n’entendent pas lâcher prise face aux opérations quotidiennes de rapatriement de migrants haïtiens. Au cours du mois de juillet 2017, 8174 migrants haïtiens ont traversé la frontière haïtiano-dominicaine. Parmi lesquels 4636 rapatriés et 3538 retournés spontanés ont été enregistrés. 204 mineurs non accompagnés figurent au nombre de ces personnes rapatriées.

Zacharie, un ressortissant haïtien âgé de 23 ans, a reçu une balle au pied gauche provenant d’une arme d’un militaire dominicain qui a procédé brutalement à son arrestation alors qu’il se trouvait chez lui à Santo Domingo, le 24 juillet 2017.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) observe depuis plusieurs jours une situation de panique créée dans l’esprit de la population haïtienne tant en Haïti qu’à l’étranger. Laquelle situation est due à la diffusion des informations ou messages vocaux, vidéos et photos sur les réseaux sociaux qui montrent des scènes de violence contre les migrantes et migrants haïtiens vivant en République Dominicaine.

Publié dans Personnes Déplacées

Le Conseil National de la Migration (CNM) a annoncé  le 27 juillet 2017, la prolongation pour un an les cartes de résidence provisoires octroyées dans le cadre du Plan National de Régulation des Etrangers (PNRE). Cette décision est un soulagement pour environ 239 000 migrants en majorité des ressortissantes et ressortissants haïtiens concernés par ce plan en République Dominicaine.

Les activités commerciales restent toujours paralysées au point frontalier de Carisal/Elias Piña  (Centre) en dépit de la tenue à la frontière d’une rencontre entre les autorités haïtiennes et dominicaines dans l’après-midi du mercredi 19 juillet 2017.

jeudi, 13 juillet 2017 18:50

102 migrants rapatriés au Cap-Haïtien

Les gardes côtes américains ont rapatrié au Cap-Haïtien (Nord d’Haïti), le 12 juillet 2017, cent deux (102) ressortissants haïtiens qui étaient à bord d’une embarcation de fortune. Ces migrants qui voyageaient de manière clandestine à destination des Etats-Unis se trouvaient à environ 22 miles au sud de ‘’ Great Inagua’’,  Bahamas, quand ils ont été interceptés, le 11 juillet écoulé, a appris le GARR.

Publié dans Migrants

Les autorités dominicaines n’entendent pas lâcher prise avec les opérations de rapatriement. 30486 migrantes et migrants haïtiens ont été contraints de traverser la frontière haïtiano-dominicaine de janvier à juin 2017. De ce nombre,  14179 rapatriés et 16307 retournés ont été enregistrés au niveau de trois des quatre points frontaliers officiels d’Haïti et de la République Dominicaine.

Le corps sans vie d’une étudiante haïtienne Miguelita Marie Sheelove Thomas, 24 ans, a été retrouvé le 22 juin 2017 à Las Americas, à l’Est de Santo Domingo. Elle était en niveau III en Sciences administratives et Entreprises à l’université dominicaine Catolica, a rapporté Marie Smelt Fabienne Viltus, une proche de la victime.

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle