19 Jul, 2019

Trois cents familles qui se sont retrouvées sans domicile à la suite du séisme de janvier 2010 risquent d'être expulsées de force très prochainement de leur camp de fortune à Port-au-Prince. Amnesty International craint qu'elles ne se retrouvent alors à nouveau sans abri.

 

Publié dans Personnes Déplacées

Ce vendredi 20 janvier vers 6 heures du matin, l’unité de Police aux Frontières du Centre de Rétention administrative des Abymes, à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, a fait embarquer deux ressortissants haïtiens dans un avion à destination de Port-au-Prince, de manière totalement inattendue, sans que les concernés en aient été informés au préalable. Cette nouvelle a été transmise au GARR par la CIMADE, un organisme de défense des droits des migrants basé au centre de rétention.

Publié dans Migrants

 

 

Suite aux expulsions forcées de plus de 500 familles qui s’étaient abritées dans un camp de fortune aux abords du Stade Sylvio Cator, à Port-au-Prince, Amnesty International, dans une note publiée en juillet 2011, exhorte les autorités haïtiennes à garantir les droits de ces familles sinistrées relocalisées au Bicentenaire.

Publié dans Personnes Déplacées

 

Après le départ de 64 familles -qui auraient reçu chacune (de la Municipalité de Delmas) un montant d’indemnisation de 5 mille gourdes (environ 125.00 dollars américains)- et le déplacement volontaire de 5 autres, un nombre de 161 familles attendent, la mort dans l’âme, d’être expulsées de force du camp « Django », un terrain privé situé à Delmas 17.

Publié dans Personnes Déplacées

 

Le vendredi 15 juillet 2011, la Mairie de Port-au-Prince a mis à exécution sa décision annoncée d’expulser du stade Sylvio Cator, les déplacés qui s’étaient réfugiés dans cet espace depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Très tôt dans la matinée, la présence de patrouilles de la police aux abords des tentes du stade laissait croire que l’opération allait bien avoir lieu. Un peu plus tard dans la journée, des agents de la Mairie ont appelé une à une des familles qui avaient apparemment été sélectionnées au préalable, leur a remis un chèque de 10,000 gourdes avant de les faire sortir de l’espace. Leurs tentes vont être par la suite démontées.

Publié dans Personnes Déplacées

 

18 mois après le tremblement de terre qui a ravagé le pays, l’organisation internationale Oxfam rappelle qu’il est urgent que l’Etat fasse preuve de leadership pour relocaliser les 630.000 personnes qui vivent dans des camps de fortunes sous des tentes ou des bâches.

Publié dans Personnes Déplacées
Page 2 sur 2

Login Form



http://www.seo.mavi1.org http://www.mavi1.org http://www.siyamiozkan.com.tr http://www.mavideniz1.org http://www.mavideniz.gen.tr http://www.17search17.com http://www.canakkaleruhu.org http://www.vergimevzuati.org http://www.finansaldenetci.com http://www.securityweb.org http://www.siyamiozkan.org http://www.fatmaozkan.com http://www.sgk.biz.tr http://www.denetci.gen.tr http://www.bagimsizdenetim.biz.tr http://www.mevzuat.biz.tr http://www.security.biz.tr http://www.sorgulatr.com http://www.kanunlar.biz http://www.prsorgu.net http://www.sirabul.com http://www.emekliol.org http://www.coklupagerank.com http://www.coklupagerank.net http://www.coklupagerank.org http://www.prsorgu.org http://www.scriptencode.com http://www.sirabul.net http://www.sirabul.org http://www.sitenizanaliz.com http://www.seoisko.com http://www.seomavi.com http://www.scriptencode.net http://www.scriptencode.org